NOS ENGAGEMENTS

Qualité – Sécurité – Environnement

NOS ENGAGEMENTS ENVERS L’ENVIRONNEMENT

Des règlements internationaux et locaux sont en vigueur pour la préservation de la zone polaire. Les respecter est une obligation pour toutes les compagnies. Notre ambition va au-delà. Nous mettons en œuvre des mesures qui anticipent la législation de protection en vigueur pour être toujours plus en phase avec les zones préservées que nous traversons. Ces mesures vont dans le sens d’une consommation énergétique toujours plus sobre.

CLEAN UP SVALBARD


Cette association contrôlée par le Gouverneur Norvégien du Svalbard organise le ramassage du plastique apporté par les courants marins sur les plages de l’archipel.

Nos passagers sont invités au cours de leurs randonnées à terre à collecter les déchets trouvés.

L’équipage du navire se charge de les rapporter à Longyearbyen pour qu’ils soient traités convenablement.

L’organisation Nox collecte des fonds pour aider les entreprises à financer l’acquisition et la maîtrise de nouvelles technologies vertes dans le but de réduire la pollution de l’air.

NOS ENGAGEMENTS QUALITÉ

Des producteurs responsables


Latitude Blanche s’engage auprès de fournisseurs locaux Français ou Norvégiens et favorise les partenariats avec des petits producteurs responsables.

Ayant à cœur de favoriser les circuits courts, nous choisissons nos producteurs avec soin dans une démarche responsable et de qualité du produit.

NOS ENGAGEMENTS HUMAINS

Tolérance et égalité


A l’image de la devise française « Liberté, Égalité, Fraternité », nous nous engageons à respecter une politique de respect et de non-discrimination des personnes, passagers et membres d’équipage, quels que soient leur sexe, leur genre, leurs origines ou leurs croyances.

Exigence sociale


Nous souhaitons que tous nos collaborateurs, qu’ils soient sédentaires ou navigants, bénéficient de couvertures sociales (santé, prévoyance, retraite, chômage). Le choix du pavillon français (RIF) est directement lié à cet engagement, nous avons délibérément écarté le recours aux pavillons de complaisance des pays occidentaux, pour pouvoir garantir à nos salariés des conditions de travail conformes au droit français de la métropole.